Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Conduite des affaires publiques : le Renaissance du Bénin sort de son silence
Menu
RSS

Conduite des affaires publiques : le Renaissance du Bénin sort de son silence

Conduite des affaires publiques : le Renaissance du Bénin sort de son silence

Le Bureau Politique du Parti la «Renaissance du Bénin» s’est réuni le vendredi 3 Février 2017 à Cotonou à Vidolé, siège du Parti, sous la Présidence effective du Président du Parti, Léhady Vinagnon Soglo. A également pris part aux travaux, Nicéphore D. Soglo, Président d’Honneur. Plusieurs sujets ont été abordés au cours de la rencontre. «Le Bureau Politique a noté le manque d’harmonie qui s’observe hélas, entre les collectivités territoriales et l’Etat central dans la conduite des affaires publiques. Il appelle au respect des textes sur la décentralisation, au dialogue, à la compréhension mutuelle et à la complémentarité dans l’intérêt supérieur de notre peuple. Le Bureau Politique formule aussi ses souhaits pour le renforcement de la  démocratie et l’Etat de droit pour le bien-être de chacun et de tous, car convaincu de ce que, l’unité nationale passe par une bonne collaboration de l’Etat central avec toutes les structures d’encadrement social que sont les Partis Politiques, les syndicats, la société civile, les communautés religieuses», indique la déclaration faite à l’issue des travaux.

 

Déclaration du bureau politique du Parti la «Renaissance du Bénin

 

Le Bureau Politique du Parti la «Renaissance du Bénin» s’est réuni le vendredi 3 Février 2017 à Cotonou à Vidolé, siège du Parti, sous la Présidence effective du Président du Parti, M. Léhady Vinagnon Soglo.

A également pris part aux travaux, son Excellence M. Nicéphore D. Soglo, Président d’Honneur.

Il se dégage de ses travaux les conclusions ci-après :

 

  1. Le Bureau Politique, après une étude approfondie de la participation du Parti à l’élection présidentielle de 2016, a noté avec regret, que ses différents acteurs n’ont pas fait preuve à cette occasion, de suffisamment de démarches démocratiques, puis de cohésion. Un tel comportement a eu des répercussions négatives au sein des militants dans la conduite des opérations de terrain et bien entendu a été déterminant dans le résultat de ladite élection.

 

Le Bureau Politique, invite tous les militantes et militants du Parti à tourner la page et à se mettre résolument à la tâche pour faire triompher les idéaux du Parti dans l’unité de pensée et d’action. Il convie chacun et tous au pardon et au rassemblement afin de faire de notre Parti, un  Parti fort, influent et discipliné.

 

  1. Notre pays ne connaîtra, la stabilité, la prospérité, le progrès social que lorsque nous seront tous conscients de notre appartenance à une région, ou à une sous-région : l’Union Africaine (UA) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

 

En effet, la démocratie repose sur des piliers dont les fonctionnements répondent à des critères de complémentarité.

 

C’est ainsi qu’il faut distinguer la démocratie locale, constituée par les communes; la démocratie nationale dont l’Etat central est l’incarnation et dans une perspective régionale, il faudra évidemment envisager la démocratie fédérale.

 

Dans tous les cas, la loi fait des animateurs de ces différentes structures, les mandataires des peuples à ces différents échelons. La logique recommande que chaque échelon dispose de ses moyens propres : humains, matériels et financiers.

 

C’est dans cette vision que s’inscrit notre Parti la «Renaissance du Bénin».

 

  1. Depuis la Conférence des Forces Vives de la Nation de Février 1990, notre pays le Bénin s’est résolument engagé dans un processus de réforme de l’administration territoriale. Deux enjeux fondamentaux soutiennent cette réforme, à savoir :

 

-      La démocratie locale qui établit que les collectivités décentralisées s’administrent librement par les conseils élus, dans les conditions prévues par la loi, ceci d’autant plus que la moitié de la population mondiale vit déjà dans les villes.

 

-      Le développement local basé sur la mise en valeur du potentiel économique de chaque localité.

 

Ces deux enjeux au niveau local, constituent donc les principaux indicateurs de succès de la décentralisation que consacre la Charte Africaine sur les valeurs et les principes de la décentralisation.

 

Aujourd’hui, la quasi-totalité (95%) des pays démocratiques dans le monde sont des pays décentralisés. Un certain nombre de pays, parmi les plus grands : Etats-Unis, Brésil, Nigéria, Allemagne, etc., sont des fédérations dans lesquelles les compétences et les prérogatives des Etats fédérés sont clairement définies par la constitution. Dans ces pays, les rapports entre  Etat fédéral et les Etats fédérés sont stables et généralement harmonieux. D’autres pays plus centralisés comme la France, l’Espagne etc., avancent  dans la voie inéluctable du transfert de plus de compétences et de ressources aux collectivités territoriales décentralisées.

Le Bureau Politique a noté le manque d’harmonie qui s’observe hélas, entre les collectivités territoriales et l’Etat central dans la conduite des affaires publiques. Il appelle au respect des textes sur la décentralisation, au dialogue, à la compréhension mutuelle et à la complémentarité dans l’intérêt supérieur de notre peuple.

 

  1. Le Bureau Politique formule aussi ses souhaits pour le renforcement de la  démocratie et l’Etat de droit pour le bien-être de chacun et de tous, car convaincu de ce que, l’unité nationale passe par une bonne collaboration de l’Etat central avec toutes les structures d’encadrement social que sont les Partis Politiques, les syndicats, la société civile, les communautés religieuses.

 

  1. Le Bureau Politique saisit la présente occasion pour présenter aux dirigeants ainsi qu’à tous les militantes et militants de la «Renaissance du Bénin» et enfin au peuple béninois tout entier, ses vœux de bonne santé, de prospérité et de paix pour la nouvelle année 2017.

 

 

  • Vive la «Renaissance du Bénin» !
  • Vive la démocratie !
  • Vive le Bénin !

 

Fait à Cotonou, le Vendredi 3 février 2017

Pour le Bureau Politique,

        Le Président,

 

 

Léhady Vinagnon SOGLO

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Relance du PVI-NV : comment le gouvernement a fait du faux

Relance du PVI-NV : comment le gouv…

Le contrat de marché rela...

Bac session de juin 2017 : Attanasso, Dassigli et Kokou lancent les épreuves à Zê

Bac session de juin 2017 : Attanass…

C’est la commune de Zê, d...

Marche contre la faim, la terreur, la ruse, la rage, la corruption, les conflits d’intérêts, le népotisme, les privatisations… : l’appel du Front pour le Sursaut Patriotique au peuple béninois

Marche contre la faim, la terreur, …

Injures, haine, intoxicat...

HOUNGBADJI à propos des injures et complots vicieux en politique : «Ce n'est pas ma vision d'un débat démocratique sain, serein et constructif»

HOUNGBADJI à propos des injures et …

Injures, haine, intoxicat...

Communiqué du SGG : le PLP adresse ses vœux de très rapide rétablissement et manifeste sa compassion à Talon

Communiqué du SGG : le PLP adresse …

Depuis le début de la pol...

24 jours d’absence du Chef de l’Etat : ministres et collaborateurs avaient menti au peuple

24 jours d’absence du Chef de l’Eta…

Le mensonge a les pattes ...

Polémique autour de l’état de santé de Patrice Talon : Houngbadji dénonce la cacophonie au sein du gouvernement

Polémique autour de l’état de santé…

Le Président du Parti pou...

Vulgarisation du PAG dans les communes : les ministres s’ennuient, distraient le peuple  et dilapident les fonds publics

Vulgarisation du PAG dans les commu…

Cela fera bientôt 14 mois...

Exonérations à Bénin Control et à ses sous-traitants : Romuald Wadagni a-t-il fait du faux ?

Exonérations à Bénin Control et à s…

Le député Valentin Djènon...

Grave accident de la circulation à Savè : le PLP exprime sa solidarité et sa compassion aux familles des victimes

Grave accident de la circulation à …

Le Front pour le Sursaut ...

Prev Next