Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Gouvernance à l’ère du «Bénin Révélé» : les langues se délient, les lignes vont bouger au parlement
Menu
RSS

Gouvernance à l’ère du «Bénin Révélé» : les langues se délient, les lignes vont bouger au parlement

Gouvernance à l’ère du «Bénin Révélé» : les langues se délient, les lignes vont bouger au parlement

Les langues se délient progressivement à propos de la gestion du pays par le régime du Président Patrice Talon installé le 06 avril dernier. A l’occasion de la sortie médiatique de la communauté musulmane la semaine écoulée, l’honorable Issa Salifou, député à l’Assemblée nationale et soutien du candidat Patrice Talon pendant la dernière élection présidentielle s’est prononcé indirectement sur la gestion du gouvernement Talon.

Le bilan à mi-parcours de la gestion de l’actuel régime n’était point le sujet ayant réuni les membres du comité d’apaisement de la crise qui opposait les musulmans au Préfet du Littoral Modeste Toboula dans le cadre de l’opération de libération des espaces publics. Il était invité à cette sortie médiatique comme certains de ses collègues députés notamment les honorables Atao Hinnouho, Réné Bagoudou, Nouroum Bida et Saka Fikara. Condamnant la décision d’interdiction des manifestations religieuses sur les voies publiques, Issa Salifou, député à l’Assemblée n’est pas allé avec le dos de la cuillère avant de porter un regard critique sur la gouvernance actuelle. «Vous devez savoir que les élections sont terminées et qu’aujourd’hui notre pays est  géré par la minorité»,  a d’abord fait savoir le député de la septième législature qui a rappelé que c’est grâce à la coalition dite de la rupture que l’actuel Président de la République, Patrice Talon a pu se faire élire. «Le Président Talon a eu 24%,  c’est les autres ensemble qui ont complété et qui ont fait de lui Président», a laissé entendre qui dénonce la mise à l’écart de certains barons de la politique et surtout ceux qui ont contribué à la victoire au second de la Présidentielle de Patrice Talon. «J’ai l’impression que tout cela est parti dans la poubelle  parce qu’aujourd’hui le pays est géré avec des gens qui n’ont aucun poids politique, qui ne connaissent même pas ce qu’ils font…», a martelé l’honorable Issa Salifou. Rappelons qu’au cours de cette sortie médiatique il avait annoncé que les lignes vont désormais bouger à l’Assemblée Nationale si le Gouvernement ne rapportait pas cette décision. «Nous sommes en train de prendre toutes nos dispositions. C’est soit on nous laisse prier et on continue de   soutenir le Chef de l’Etat comme on a toujours fait jusqu’à maintenant ou bien les lignes bougent. Les lignes vont bouger au niveau de l’Assemblée Nationale et le régime va commencer par connaitre ses difficultés», avait-il indiqué. Un message fort de l’honorable à l’endroit du Chef de l’Etat. C’est sans nul doute, l’une des raisons qui aurait conduit le premier magistrat à convoquer la rencontre du samedi dernier afin d’aplanir les divergences dans l’intérêt supérieur de la Nation.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Relance du PVI-NV : comment le gouvernement a fait du faux

Relance du PVI-NV : comment le gouv…

Le contrat de marché rela...

Bac session de juin 2017 : Attanasso, Dassigli et Kokou lancent les épreuves à Zê

Bac session de juin 2017 : Attanass…

C’est la commune de Zê, d...

Marche contre la faim, la terreur, la ruse, la rage, la corruption, les conflits d’intérêts, le népotisme, les privatisations… : l’appel du Front pour le Sursaut Patriotique au peuple béninois

Marche contre la faim, la terreur, …

Injures, haine, intoxicat...

HOUNGBADJI à propos des injures et complots vicieux en politique : «Ce n'est pas ma vision d'un débat démocratique sain, serein et constructif»

HOUNGBADJI à propos des injures et …

Injures, haine, intoxicat...

Communiqué du SGG : le PLP adresse ses vœux de très rapide rétablissement et manifeste sa compassion à Talon

Communiqué du SGG : le PLP adresse …

Depuis le début de la pol...

24 jours d’absence du Chef de l’Etat : ministres et collaborateurs avaient menti au peuple

24 jours d’absence du Chef de l’Eta…

Le mensonge a les pattes ...

Polémique autour de l’état de santé de Patrice Talon : Houngbadji dénonce la cacophonie au sein du gouvernement

Polémique autour de l’état de santé…

Le Président du Parti pou...

Vulgarisation du PAG dans les communes : les ministres s’ennuient, distraient le peuple  et dilapident les fonds publics

Vulgarisation du PAG dans les commu…

Cela fera bientôt 14 mois...

Exonérations à Bénin Control et à ses sous-traitants : Romuald Wadagni a-t-il fait du faux ?

Exonérations à Bénin Control et à s…

Le député Valentin Djènon...

Grave accident de la circulation à Savè : le PLP exprime sa solidarité et sa compassion aux familles des victimes

Grave accident de la circulation à …

Le Front pour le Sursaut ...

Prev Next