Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Actualisation de la Lépi à crédit : à quand le paiement des différents prestataires?
Menu
RSS

Actualisation de la Lépi à crédit : à quand le paiement des différents prestataires?

Actualisation de la Lépi à crédit : à quand le paiement des différents prestataires?

Conformément au code électoral, le Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale (Cos/Lépi) a transmis, le 31 janvier dernier, le fichier électoral à la Commission électorale nationale autonome(Cena). Cette cérémonie marque ainsi non seulement la finalisation de la liste mais aussi la fin de mission de la mandature de l’équipe du député Badirou Aguêmon. Mais l’autre étape qui mérite qu’on y accorde plus d’attention est celle relative au paiement des différents prestataires de l’institution.

La première liste électorale permanente informatisée(Lépi) actualisée sous la rupture l’a été à crédit. C’est le moins qu’on puisse dire quand on sait que sur un budget de 2.6 milliards de francs CFA, les membres de l’équipe du Président Badirou Aguêmon n’ont eu droit qu’au tiers de ce budget, soit 500 millions de francs CFA. Un montant qui n’a même pas permis à l’institution de couvrir les charges liées au paiement des prestataires, des indemnités des membres du Cos/Ant et leurs collaborateurs ainsi que tous les relais du Cos sur le terrain. C’est donc sans moyen que le Cos/Lépi  a opéré ces différentes missions sur toute l’étendue du territoire national dans des conditions extrêmement difficiles. Malgré la mauvaise volonté du gouvernement, le Cos/Lépi a pu respecter les délais prévus par le code électoral concernant la publication et la transmission de la liste à la Commission électorale nationale autonome(Cena). Ceci, grâce à la bonne volonté, l’accompagnement des différents prestataires de l’institution. N’eut été l’esprit républicain de ces derniers, la liste serait bâclée. Selon les responsables du Cos/Lépi, ce budget  prévisionnel a été pourtant arbitré et validé par qui de droit. Que se passe-t-il alors? Qu’attend le gouvernement pour mettre le reste du budget à la disposition de l’institution pour le paiement de ses prestataires? Sans ambages, on pourrait affirmer que cette première expérience du Bénin Révélé a été un véritable fiasco. Sous le régime passé, l’ancien Président de la République, Boni Yayi, essayait de mettre à la disposition des différents Conseil d’orientation et de supervision,  une bonne partie des fonds avant échéance. En effet, pour la première fois, le chantre de la rupture Talon et son équipe devraient prouver leur attachement aux dispositions du code électoral. Ça grogne déjà dans le rang des prestataires en l’occurrence les Commissaires communaux d’actualisation (Cca) et les Délégués Départementaux d'Actualisation (Dda). Ces derniers sont toujours mécontents. Malgré leur sit-in du lundi 09 janvier dernier pour exprimer leur ras-le-bol face à la situation de précarité dans laquelle ils étaient soumis, rien n’y fit. Ils ne savent plus à quel saint se vouer face à l’indifférence des responsables du Cos/Lépi. « Nous avons travaillé pendant plus de 6 mois sans prendre un seul kopeck. Nous ne sommes pas encore payés par les membres de cette institution. Nous avons vraiment faim et nous nous sommes endettées. Ça ne va pas. Nous demandons à être payés», a confié un Commissaire communal d’actualisation sous le couvert de l’anonymat. Face à cette situation, il sera responsable que le gouvernement s'empresse de régler dans un bref délai cette question pour l’honneur du Bénin Révélé.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Actualisation du Plan de contingence de la commune de Cotonou : la Mairie de Cotonou anticipe la gestion des risques et catastrophes naturels

Actualisation du Plan de contingenc…

Face à l’ampleur et l’int...

Déstabilisation des partis politiques : Léonce Houngbadji accuse la «Rupture»

Déstabilisation des partis politiqu…

Invité ce mardi 04 juille...

Vérification des résultats du Bepc 2017 : une enquête indépendante s'impose

Vérification des résultats du Bepc …

50,56 %. C’est le taux de...

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-2021 irréalisable : les Pta des ministères toujours dans les placards

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-…

2010 milliards de F Cfa. ...

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer est-elle devenue un organe de propagande du gouvernement ?

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer …

Depuis le 06 avril 2016, ...

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov : l’Arcep opère dans l’illégalité absolue

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov :…

Les condamnations de l’Au...

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend hommage à l’agrégé Amoussouga

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend…

Message de compassion de ...

Financement du budget 2017 et du Pag : incapacité confirmée du gouvernement à mobiliser les ressources

Financement du budget 2017 et du Pa…

Le Ministre d'Etat chargé...

Pvi : la preuve que Talon homme d’affaires est toujours en relation d’affaires avec l’Etat béninois qu’il dirige

Pvi : la preuve que Talon homme d’a…

Les preuves ne manquent p...

29ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat de l’UA : Talon encore absent en Ethiopie, le Bénin isolé

29ème sommet ordinaire des Chefs d’…

Le chef de l’Etat béninoi...

Prev Next