Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Restriction des libertés publiques : quatre propositions de loi liberticides au parlement
Menu
RSS

Restriction des libertés publiques : quatre propositions de loi liberticides au parlement

Restriction des libertés publiques : quatre propositions de loi liberticides au parlement

Depuis le 06 avril 2016, plusieurs emprunts obligataires sont lancés par le Gouvernement sur le marché financier. L’avant dernier porte sur 35 milliards et le tout dernier 1002 milliards de F Cfa. Il s’agit des bons du trésor public en vue de lever des fonds pour faire face à certaines charges (l’opération des 35 milliards a connu un échec. Selon les résultats de l’opération publiés sur le site de l’Agence régionale d’appui à l’émission et la gestion des titres publics dans l’Union monétaire ouest-africaine (Aut), 22 milliards 462 millions FCFA ont seulement été mobilisés).

A ce jour, des sources proches du ministère de l’économie et des finances indiquent 350 à 400 milliards mobilisés sur le marché de la sous-région, depuis 10 mois, hormis les 1002 milliards.

Où sont passés alors les fonds ainsi mobilisés ? A quoi ont-ils servi ? Ces questions méritent bien d’être posées.

Le Gouvernement avait accusé son prédécesseur d’avoir endetté le Bénin. Mais 10 mois après, on se rend compte que Patrice Talon et son équipe font pire que ce qu’ils reprochent à l’ancien régime auquel ils ont d’ailleurs appartenu.  Leur gouvernance est aujourd’hui «catastrophique» et «autocratique» par le PCB.

Au nom du principe de la reddition de comptes, la bonne gouvernance et la transparence, il urge pour le gouvernement de clarifier la destination de ces milliards mobilisés sur le marché. Car, on constate que malgré ces multiples emprunts obligataires, les problèmes pour lesquels ils ont été émis demeurent.

Les députés, de leur côté, doivent prendre leurs responsabilités, en demandant des comptes au Gouvernement. C’est le droit du peuple béninois d’être informé.

La difficulté du gouvernement à lever des fonds sur le marché est la preuve de ce que sa signature n’est plus crédible dans la sous-région et dans les institutions financières internationales. S’il a eu du mal à mobiliser 35 milliards, ce n’est pas 1002 milliards qui seront facilement levés.

«La recherche de financement sur le marché financier n’est pas extensible. Il peut arriver que vous lanciez une opération de recherche sur le marché financier, et que vous n’ayez pas satisfaction. Il peut y avoir des situations internes au pays, une situation politique, des crises politiques ou même des crises sociales qui font que les investisseurs deviennent réticents», explique Romuald Avougnansou, consultant en fiscalité en service à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, sur Soleil Fm. La réticence est, selon lui, liée «à la peur ou à la crainte de ne pas rentrer dans ses fonds à terme parce que le pays à moment donné présente des risques».

Comme quoi, la crédibilité du gouvernement est mise en cause.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Actualisation du Plan de contingence de la commune de Cotonou : la Mairie de Cotonou anticipe la gestion des risques et catastrophes naturels

Actualisation du Plan de contingenc…

Face à l’ampleur et l’int...

Déstabilisation des partis politiques : Léonce Houngbadji accuse la «Rupture»

Déstabilisation des partis politiqu…

Invité ce mardi 04 juille...

Vérification des résultats du Bepc 2017 : une enquête indépendante s'impose

Vérification des résultats du Bepc …

50,56 %. C’est le taux de...

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-2021 irréalisable : les Pta des ministères toujours dans les placards

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-…

2010 milliards de F Cfa. ...

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer est-elle devenue un organe de propagande du gouvernement ?

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer …

Depuis le 06 avril 2016, ...

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov : l’Arcep opère dans l’illégalité absolue

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov :…

Les condamnations de l’Au...

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend hommage à l’agrégé Amoussouga

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend…

Message de compassion de ...

Financement du budget 2017 et du Pag : incapacité confirmée du gouvernement à mobiliser les ressources

Financement du budget 2017 et du Pa…

Le Ministre d'Etat chargé...

Pvi : la preuve que Talon homme d’affaires est toujours en relation d’affaires avec l’Etat béninois qu’il dirige

Pvi : la preuve que Talon homme d’a…

Les preuves ne manquent p...

29ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat de l’UA : Talon encore absent en Ethiopie, le Bénin isolé

29ème sommet ordinaire des Chefs d’…

Le chef de l’Etat béninoi...

Prev Next