Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Dictature et révision opportuniste de la Constitution : Andoche Amègnissè appelle à rectifier la «Rupture»
Menu
RSS

Dictature et révision opportuniste de la Constitution : Andoche Amègnissè appelle à rectifier la «Rupture»

Dictature et révision opportuniste de la Constitution : Andoche Amègnissè appelle à rectifier la «Rupture»

Le professeur Andoche Amègnissè n’est plus à présenter. Dans une réflexion faite sur la situation nationale, qui le préoccupe et l’inquiète, il a lancé un appel pressant à rectifier la «Rupture». A l’en croire, «Talon dit une chose et fait son contraire. «La Rupture est fondée sur le mensonge et la brutalité du pouvoir», a-t-il écrit. Il a dénoncé la suppression des emplois, la restriction des libertés publiques, les opérations de déguerpissement qui renforcent la pauvreté, la pression fiscale, les redressements fiscaux, l’augmentation des taxes et impôts… «La Rupture est fondée sur la tromperie et la dérive autoritaire», a-t-il affirmé.

 

 

 

Déclaration du Professeur Andoche Amègnissè

 

 

 

1- Parce que quand il faisait campagne pour son élection en 2016, Patrice TALON n'a jamais dit qu'une fois élu, il va raser sans aucun dédommagement et sous prétexte d'occupation de l'espace public, les activités économiques avec lesquelles des milliers de nos compatriotes nourrissent leurs familles. S'il avait dit cela, personne n'aurait voté pour lui. Le candidat TALON a promis de créer des milliers d'emplois. Aujourd'hui Président, il détruit des milliers d'emplois. TALON dit une chose et fait son contraire. La RUPTURE est fondée sur le mensonge électoral et la brutalité du pouvoir. 

 

2- Pendant qu'il faisait campagne, TALON n'a jamais dit qu'une fois élu, il va interdire les réunions et manifestations publiques et restreindre la liberté des citoyens qui veulent protester contre sa gouvernance. S'il avait dit cela, personne n'aurait voté pour lui. Le candidat TALON se présentait comme victime des " abus "de Yayi Boni. Aujourd'hui c'est lui qui par ses abus a fait des milliers de victimes en moins d'un an. Donc la Rupture est fondée sur la tromperie électorale et la dérive autoritaire. 

 

3- Le candidat TALON n'a jamais dit pendant sa campagne qu'une fois élu, il va augmenter les taxes et multiplier les impôts. S'il avait dit cela, personne n'aurait voté pour lui. Or en moins d'un an, le Gouvernement TALON a accru les charges fiscales imposées aux citoyens et contraint beaucoup d'opérateurs économique à la faillite. Donc la Rupture est de la duperie financière et la dictature économique du milliardaire qui devenu Président arrache le pain de la bouche de ses compatriotes.

 

 

Conclusion 

 

Patrice TALON a donc la mauvaise habitude de dire une chose et de faire le contraire. Demandons-nous alors ce qu'il vise en cherchant à réviser la Constitution alors que sous Yayi Boni il se disait opposé à la révision de la constitution ? TALON a juré devant tous qu'il ne fera qu'un seul mandat, donc cinq ans au pouvoir. Mais TALON ne veut pas quitter le pouvoir le 6 Avril 2021.

Par la révision de la constitution, TALON veut prolonger la durée du mandat présidentiel et donc se maintenir au pouvoir après le 6 Avril 2021. Donc un deuxième mandat déguisé. 

 

Pour empêcher Patrice TALON de se maintenir au pouvoir au terme des cinq ans de son mandat actuel, RLR : Rectifions La Rupture en disant NON À LA RÉVISION SCÉLÉRATE DE LA CONSTITUTION par Patrice TALON, l'homme qui dit une chose et fait son contraire ! 

 

RLR : RECTIFIONS LA RUPTURE ! 

 

 

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Relance du PVI-NV : comment le gouvernement a fait du faux

Relance du PVI-NV : comment le gouv…

Le contrat de marché rela...

Bac session de juin 2017 : Attanasso, Dassigli et Kokou lancent les épreuves à Zê

Bac session de juin 2017 : Attanass…

C’est la commune de Zê, d...

Marche contre la faim, la terreur, la ruse, la rage, la corruption, les conflits d’intérêts, le népotisme, les privatisations… : l’appel du Front pour le Sursaut Patriotique au peuple béninois

Marche contre la faim, la terreur, …

Injures, haine, intoxicat...

HOUNGBADJI à propos des injures et complots vicieux en politique : «Ce n'est pas ma vision d'un débat démocratique sain, serein et constructif»

HOUNGBADJI à propos des injures et …

Injures, haine, intoxicat...

Communiqué du SGG : le PLP adresse ses vœux de très rapide rétablissement et manifeste sa compassion à Talon

Communiqué du SGG : le PLP adresse …

Depuis le début de la pol...

24 jours d’absence du Chef de l’Etat : ministres et collaborateurs avaient menti au peuple

24 jours d’absence du Chef de l’Eta…

Le mensonge a les pattes ...

Polémique autour de l’état de santé de Patrice Talon : Houngbadji dénonce la cacophonie au sein du gouvernement

Polémique autour de l’état de santé…

Le Président du Parti pou...

Vulgarisation du PAG dans les communes : les ministres s’ennuient, distraient le peuple  et dilapident les fonds publics

Vulgarisation du PAG dans les commu…

Cela fera bientôt 14 mois...

Exonérations à Bénin Control et à ses sous-traitants : Romuald Wadagni a-t-il fait du faux ?

Exonérations à Bénin Control et à s…

Le député Valentin Djènon...

Grave accident de la circulation à Savè : le PLP exprime sa solidarité et sa compassion aux familles des victimes

Grave accident de la circulation à …

Le Front pour le Sursaut ...

Prev Next