Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Dictature et révision opportuniste de la Constitution : Andoche Amègnissè appelle à rectifier la «Rupture»
Menu
RSS

Dictature et révision opportuniste de la Constitution : Andoche Amègnissè appelle à rectifier la «Rupture»

Dictature et révision opportuniste de la Constitution : Andoche Amègnissè appelle à rectifier la «Rupture»

Le professeur Andoche Amègnissè n’est plus à présenter. Dans une réflexion faite sur la situation nationale, qui le préoccupe et l’inquiète, il a lancé un appel pressant à rectifier la «Rupture». A l’en croire, «Talon dit une chose et fait son contraire. «La Rupture est fondée sur le mensonge et la brutalité du pouvoir», a-t-il écrit. Il a dénoncé la suppression des emplois, la restriction des libertés publiques, les opérations de déguerpissement qui renforcent la pauvreté, la pression fiscale, les redressements fiscaux, l’augmentation des taxes et impôts… «La Rupture est fondée sur la tromperie et la dérive autoritaire», a-t-il affirmé.

 

 

 

Déclaration du Professeur Andoche Amègnissè

 

 

 

1- Parce que quand il faisait campagne pour son élection en 2016, Patrice TALON n'a jamais dit qu'une fois élu, il va raser sans aucun dédommagement et sous prétexte d'occupation de l'espace public, les activités économiques avec lesquelles des milliers de nos compatriotes nourrissent leurs familles. S'il avait dit cela, personne n'aurait voté pour lui. Le candidat TALON a promis de créer des milliers d'emplois. Aujourd'hui Président, il détruit des milliers d'emplois. TALON dit une chose et fait son contraire. La RUPTURE est fondée sur le mensonge électoral et la brutalité du pouvoir. 

 

2- Pendant qu'il faisait campagne, TALON n'a jamais dit qu'une fois élu, il va interdire les réunions et manifestations publiques et restreindre la liberté des citoyens qui veulent protester contre sa gouvernance. S'il avait dit cela, personne n'aurait voté pour lui. Le candidat TALON se présentait comme victime des " abus "de Yayi Boni. Aujourd'hui c'est lui qui par ses abus a fait des milliers de victimes en moins d'un an. Donc la Rupture est fondée sur la tromperie électorale et la dérive autoritaire. 

 

3- Le candidat TALON n'a jamais dit pendant sa campagne qu'une fois élu, il va augmenter les taxes et multiplier les impôts. S'il avait dit cela, personne n'aurait voté pour lui. Or en moins d'un an, le Gouvernement TALON a accru les charges fiscales imposées aux citoyens et contraint beaucoup d'opérateurs économique à la faillite. Donc la Rupture est de la duperie financière et la dictature économique du milliardaire qui devenu Président arrache le pain de la bouche de ses compatriotes.

 

 

Conclusion 

 

Patrice TALON a donc la mauvaise habitude de dire une chose et de faire le contraire. Demandons-nous alors ce qu'il vise en cherchant à réviser la Constitution alors que sous Yayi Boni il se disait opposé à la révision de la constitution ? TALON a juré devant tous qu'il ne fera qu'un seul mandat, donc cinq ans au pouvoir. Mais TALON ne veut pas quitter le pouvoir le 6 Avril 2021.

Par la révision de la constitution, TALON veut prolonger la durée du mandat présidentiel et donc se maintenir au pouvoir après le 6 Avril 2021. Donc un deuxième mandat déguisé. 

 

Pour empêcher Patrice TALON de se maintenir au pouvoir au terme des cinq ans de son mandat actuel, RLR : Rectifions La Rupture en disant NON À LA RÉVISION SCÉLÉRATE DE LA CONSTITUTION par Patrice TALON, l'homme qui dit une chose et fait son contraire ! 

 

RLR : RECTIFIONS LA RUPTURE ! 

 

 

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Malgré les directives du FMI : le taux d'endettement public du Bénin monte d’un cran

Malgré les directives du FMI : le t…

Le gouvernement s'est eng...

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété et consorts confiés à OFMAS International : un gros scandale politico-financier de 164,5 milliards

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété…

Cette fois-ci, le gouvern...

Contrôle du permis de construire dans la ville de Cotonou: l’appel du maire Isidore Gnonlonfoun aux populations

Contrôle du permis de construire da…

Dans un communiqué rendu ...

Plan de Développement Communal 2ème génération : la mairie de Cotonou dans une dynamique participative

Plan de Développement Communal 2ème…

Le processus de collecte ...

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Prev Next