Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Mobilisation générale contre la révision de la constitution : l’Unamab et les forces démocratiques marchent sur le parlement, ce jour
Menu
RSS

Mobilisation générale contre la révision de la constitution : l’Unamab et les forces démocratiques marchent sur le parlement, ce jour

Mobilisation générale contre la révision de la constitution : l’Unamab et les forces démocratiques marchent sur le parlement, ce jour

Après les militants et sympathisants du Front pour le sursaut patriotique (Fsp), c’est au tour de l’Union nationale des magistrats du Bénin de marcher sur la Représentation nationale, ce jour lundi 27 mars 2017. C’est l’une des décisions majeures issues de leur Assemblée générale du mercredi 22 mars 2017 pour exiger le retrait pur et simple du projet de révision de la constitution du gouvernement actuel déjà transmis au parlement depuis le mercredi 15 mars 2017. Plusieurs autres forces démocratiques prendront également part à cette gigantesque marche à savoir les organisations syndicales, les travailleurs, les partis politiques d’opposition et tout citoyen épris de paix et de justice.

Quid de la marche de l’Unamab?

Au cours de leur Assemblée générale, le Président de l’Unamab et ses pairs ont relevé que le projet en cours d’examen à l’hémicycle consacre l’affaiblissement du pouvoir judiciaire en le dépouillant de l’essentiel de ses prérogatives, en renforçant l’impunité tout en portant atteinte à certains piliers de la démocratie, notamment les principes de l’égalité des citoyens devant la loi et de la laïcité de l’Etat. En ce qui concerne l’affaiblissement du pouvoir judiciaire, elle a observé que l’inamovibilité du magistrat du siège, socle de l’indépendance du pouvoir judiciaire, attendue pour être renforcée et étendue au magistrat du parquet, a été malheureusement anéantie. Plus grave, soutient l’Unamab, le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), instance disciplinaire des magistrats, est élargi aux représentants du gouvernement alors que la réforme constitutionnelle est supposée consacrer le retrait du Président de la République ainsi que de tout membre de l’exécutif, à l’exception du garde des sceaux,  de cette institution. Toujours selon  l’Unamab, l’impunité s’est trouvée renforcée dans ce projet qui, par ailleurs, consacre un grave recul des principes d’indépendance de la justice et d’égalité des citoyens devant la loi. Ainsi, il s’apparente à un dol en ce qu’il est presqu’à l’opposé des conclusions de la commission des réformes politiques et institutionnelles.

Les actions de l’Union pour contrer le gouvernement

Au regard de tous ces points que l’Unamab qualifie d’«atteintes graves et dérives autoritaires», il a été décidé à l’issue de leur Assemblée générale du mercredi 22 mars 2017 de la marche  de ce jour sur le parlement béninois. L’Unamab a décidé également d’un mouvement de  grève d’avertissement de soixante-douze (72) heures, à compter du mardi 28 mars 2017 à zéro heure au jeudi 30 mars 2017 à minuit pour exiger le retrait du texte introduit au parlement, la rédaction et l’introduction d’un nouveau  projet conforme aux promesses électorales du Président de la République et aux conclusions pertinentes de la commission des réformes politiques et institutionnelles. En cas de non satisfaction de ces revendications, l’Union passera à la vitesse supérieure, celle d’un mouvement de grève illimité, à compter du lundi 3 avril 2017.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Relance du PVI-NV : comment le gouvernement a fait du faux

Relance du PVI-NV : comment le gouv…

Le contrat de marché rela...

Bac session de juin 2017 : Attanasso, Dassigli et Kokou lancent les épreuves à Zê

Bac session de juin 2017 : Attanass…

C’est la commune de Zê, d...

Marche contre la faim, la terreur, la ruse, la rage, la corruption, les conflits d’intérêts, le népotisme, les privatisations… : l’appel du Front pour le Sursaut Patriotique au peuple béninois

Marche contre la faim, la terreur, …

Injures, haine, intoxicat...

HOUNGBADJI à propos des injures et complots vicieux en politique : «Ce n'est pas ma vision d'un débat démocratique sain, serein et constructif»

HOUNGBADJI à propos des injures et …

Injures, haine, intoxicat...

Communiqué du SGG : le PLP adresse ses vœux de très rapide rétablissement et manifeste sa compassion à Talon

Communiqué du SGG : le PLP adresse …

Depuis le début de la pol...

24 jours d’absence du Chef de l’Etat : ministres et collaborateurs avaient menti au peuple

24 jours d’absence du Chef de l’Eta…

Le mensonge a les pattes ...

Polémique autour de l’état de santé de Patrice Talon : Houngbadji dénonce la cacophonie au sein du gouvernement

Polémique autour de l’état de santé…

Le Président du Parti pou...

Vulgarisation du PAG dans les communes : les ministres s’ennuient, distraient le peuple  et dilapident les fonds publics

Vulgarisation du PAG dans les commu…

Cela fera bientôt 14 mois...

Exonérations à Bénin Control et à ses sous-traitants : Romuald Wadagni a-t-il fait du faux ?

Exonérations à Bénin Control et à s…

Le député Valentin Djènon...

Grave accident de la circulation à Savè : le PLP exprime sa solidarité et sa compassion aux familles des victimes

Grave accident de la circulation à …

Le Front pour le Sursaut ...

Prev Next