Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
HOUNGBADJI face à la presse nationale et internationale : «Talon est un homme sans parole, le Bénin va l’étonner»
Menu
RSS

HOUNGBADJI face à la presse nationale et internationale : «Talon est un homme sans parole, le Bénin va l’étonner»

HOUNGBADJI face à la presse nationale et internationale : «Talon est un homme sans parole, le Bénin va l’étonner»

Pour le Président du Parti pour la Libération du Peuple (PLP), c’est clair : le Chef de l’Etat a utilisé la révision de la constitution pour divertir les Béninois à l’effet de ramener le PVI et renoncer au mandat unique. «C’est la ruse. Nous l’avions prédit. Nous sommes à l’heure du bilan à mi-parcours. Et c’est à ce moment précis que le Président de la République a choisi pour annoncer clairement sa candidature en 2021. C’est un homme sans parole. Les Béninois le découvriront encore plus les jours à venir». Ainsi s’est exprimé Léonce HOUNGBADJI, face à la presse nationale et internationale, ce dimanche 09 avril 2017, à Cotonou.

«Quand Talon dit d’aller à droite, il faut aller à gauche. Il ne prêche pas par exemple. Il dit de faire ce qu'il demande mais il s'interdit lui-même d'exécuter ce qu'il demande d'accomplir. Un Etat sans parole est un Etat sans avenir. Un Chef de l’Etat sans parole conduit son peuple dans l’incertitude, le gouffre. Il faut prier pour le régime et le Bénin», a-t-il déclaré à Africa 24 et plusieurs autres médias nationaux et étrangers.

«Avant, pendant et surtout après la campagne présidentielle, à aucun moment, Patrice Talon n’avait conditionné le respect de sa parole de faire un seul mandat à la révision de la constitution. Que s’est-il alors passé pour qu’il revienne sur sa promesse vendue à prix d’or ? L’échec de son projet à l’Assemblée nationale ne saurait expliquer ce retournement de veste. Patrice Talon avait son agenda caché. Et tout porte à croire aujourd’hui qu’il ne tenait pas vraiment à la révision constitutionnelle. Si c’était vraiment un défi à relever, il lui suffisait simplement de satisfaire les attentes de son peuple et de revenir avec un projet consensuel. Et puis, a-t-il besoin de réviser la constitution avant de faire un mandat unique, puisqu’il s’applique à lui seul ? Il a tout simplement fait tout ça pour le PVI et 2021, parce qu’il a peur de l’après pouvoir», a-t-il fait observer.

«Le Chef de l’Etat a encore réussi à détourner l’attention de ses compatriotes sur son bilan catastrophique. En réalité, tout le monde devrait être focalisé en ce moment sur ses 12 mois de gouvernance autocratique, affameuse et prédatrice. Mais il a driblé les Béninois en leur servant un autre plat à la télévision nationale. Le vrai mobile de sa sortie médiatique est de faire diversion. Lorsqu’un Chef de l’Etat reconnaît que son «pays va très mal», il agit concrètement. Mais Patrice Talon a choisi la ruse pour répondre aux Béninois. 2021 est encore loin. Quatre ans de campagne électorale. Nous allons continuer le combat pour le ramener sur le droit chemin», a-t-il précisé. «On retient de sa sortie médiatique que la misère qui frappe actuellement les Béninois est nécessaire à la réussite du PAG. Quel mépris. C’est à la limite de la provocation, de l’humiliation pour les Béninois. Un président vraiment déconnecté de son peuple», a-t-il conclu.

 

55 Commentaires

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Malgré les directives du FMI : le taux d'endettement public du Bénin monte d’un cran

Malgré les directives du FMI : le t…

Le gouvernement s'est eng...

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété et consorts confiés à OFMAS International : un gros scandale politico-financier de 164,5 milliards

Chantier Porto-Novo-Apkro-Missérété…

Cette fois-ci, le gouvern...

Contrôle du permis de construire dans la ville de Cotonou: l’appel du maire Isidore Gnonlonfoun aux populations

Contrôle du permis de construire da…

Dans un communiqué rendu ...

Plan de Développement Communal 2ème génération : la mairie de Cotonou dans une dynamique participative

Plan de Développement Communal 2ème…

Le processus de collecte ...

Nominations de greffiers en chef et d’assistants de greffiers en chef : le Syntrajab relève des irrégularités, violations et incohérences

Nominations de greffiers en chef et…

Déclaration du BDN/Syntra...

Enregistrement des marques suivant le protocole de Madrid : l’Anapi sensibilise les inventeurs béninois

Enregistrement des marques suivant …

L’Agence nationale de la ...

Privatisation sauvage, inhumaine et opaque des entreprises publiques : la Cstb dénonce la politique de tout privé et de l’Etat minimum de Talon

Privatisation sauvage, inhumaine et…

Les participants au 5ème ...

Exécution de contrats léonins par le Gouvernement du Bénin au profit de Bénin Control SA : la lettre du PLP à la DG du Fmi Christine Lagarde

Exécution de contrats léonins par l…

Le Parti pour la Libérati...

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrog…

Machines agricoles à Mari...

Création des classes sportives : une innovation saluée par tous les acteurs

Création des classes sportives : un…

Subdiviser le territoire ...

Prev Next