Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Passation de charges au Ministère de la défense nationale : de quoi a peur le gouvernement Talon?
Menu
RSS

Passation de charges au Ministère de la défense nationale : de quoi a peur le gouvernement Talon?

Passation de charges au Ministère de la défense nationale : de quoi a peur le gouvernement Talon?

Candide Azannaï, désormais ancien Ministre reste très attaché au respect des textes de la République. Après sa démission le lundi 27 mars dernier, le premier Ministre de la défense nationale du régime de la Rupture veut passer service conformément aux traditions et usages administratifs. Mais face à cette demande persistante, il lui est opposé un refus catégorique de la part du Président de la République pour qui, la formalité de passation de charges demandée n’est pas nécessaire.  Ce que trouve paradoxal le Ministre démissionnaire. Si le Chef de l’Etat, Patrice Talon trouve qu’on peut se passer de cette passation, son ancien ami Candide Azannaï estime cela répond à une double exigence administrative et juridique. En outre, explique-t-il dans un courrier adressé, le 11 avril dernier, au Cabinet civil du Chef de l’Etat par le biais de son Secrétariat particulier, le Bénin n’est pas une République bananière pour que les traditions et usages administratifs soient bafoués par la volonté d’un homme. Candide Azannaï soutient, par ailleurs, qu’il ne s’agit pas d’une question de commodité, mais plutôt une exigence et une question de responsabilité.  De quoi a peur le gouvernement Talon qui refuse d’accepter la demande pourtant légitime de Candide Azannaï? Selon certains observateurs bien avertis, le Ministre démissionnaire bien qu’il soit Ministre délégué est bien fondé dans ses exigences à passer service à son remplaçant. Une exigence administrative que soutiennent aussi ces derniers, qui ajoutent par ailleurs que c’est après cette étape qu’il pourra disposer de son agenda personnel. Toujours selon les dires des observateurs, le Chef de l’Etat devrait désigner tout au moins son Directeur de cabinet militaire à la Présidence pour cet exercice administratif avec le Ministre. Car ne pas le faire pourrait être interprété comme une faute administrative. Jusqu’à quand durera ce refus catégorique du  Président Patrice Talon? Que fera le Ministre Candide Azannaï au cas où le gouvernement et son Chef persisteraient dans leur refus?  Que réservent les jours à venir quand on sait qu’il s’agit d’un poste stratégique dont dépend la vie de toute la nation? Voilà autant de questions qu’on est en droit de poser au regard  de l’allure que prennent les choses. Vivement que le Chef de l’Etat et son Ministre démissionnaire se comprennent dans l’intérieur supérieur de la Nation.

 

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Relance du PVI-NV : comment le gouvernement a fait du faux

Relance du PVI-NV : comment le gouv…

Le contrat de marché rela...

Bac session de juin 2017 : Attanasso, Dassigli et Kokou lancent les épreuves à Zê

Bac session de juin 2017 : Attanass…

C’est la commune de Zê, d...

Marche contre la faim, la terreur, la ruse, la rage, la corruption, les conflits d’intérêts, le népotisme, les privatisations… : l’appel du Front pour le Sursaut Patriotique au peuple béninois

Marche contre la faim, la terreur, …

Injures, haine, intoxicat...

HOUNGBADJI à propos des injures et complots vicieux en politique : «Ce n'est pas ma vision d'un débat démocratique sain, serein et constructif»

HOUNGBADJI à propos des injures et …

Injures, haine, intoxicat...

Communiqué du SGG : le PLP adresse ses vœux de très rapide rétablissement et manifeste sa compassion à Talon

Communiqué du SGG : le PLP adresse …

Depuis le début de la pol...

24 jours d’absence du Chef de l’Etat : ministres et collaborateurs avaient menti au peuple

24 jours d’absence du Chef de l’Eta…

Le mensonge a les pattes ...

Polémique autour de l’état de santé de Patrice Talon : Houngbadji dénonce la cacophonie au sein du gouvernement

Polémique autour de l’état de santé…

Le Président du Parti pou...

Vulgarisation du PAG dans les communes : les ministres s’ennuient, distraient le peuple  et dilapident les fonds publics

Vulgarisation du PAG dans les commu…

Cela fera bientôt 14 mois...

Exonérations à Bénin Control et à ses sous-traitants : Romuald Wadagni a-t-il fait du faux ?

Exonérations à Bénin Control et à s…

Le député Valentin Djènon...

Grave accident de la circulation à Savè : le PLP exprime sa solidarité et sa compassion aux familles des victimes

Grave accident de la circulation à …

Le Front pour le Sursaut ...

Prev Next