Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Violation flagrante de la constitution : Holo attrape Djogbénou la main dans le sac
Menu
RSS

Violation flagrante de la constitution : Holo attrape Djogbénou la main dans le sac

Violation flagrante de la constitution : Holo attrape Djogbénou la main dans le sac

Le régime du «Nouveau Départ» semble visiblement se complaire dans la violation de la loi fondamentale. C’est la énième fois que la haute juridiction vient de ramener à l’ordre le gouvernement du «Bénin Révélé», qui bat ainsi le record de la violation flagrante de la Constitution. Cette fois-ci, c’est le Garde des sceaux, Ministre de la justice, Joseph Djogbénou, qui a méconnu l’article 54 de la constitution.

Le gouvernement de la «Rupture» s’illustre négativement depuis le 06 avril 2016 à travers le non-respect des textes de la République. De jour en jour, il affiche son mépris vis-à-vis de la constitution. C’est connu de tous que le régime en place a toujours violé  le pacte social en vigueur au Bénin. Mais en face de lui, se trouve une Cour constitutionnelle qui veille au grain et le ramène sur le bon chemin. La dernière violation en date concerne un des membres du gouvernement, pas des moindres. Il s’agit du Garde des sceaux, Ministre de la justice, Me Joseph Djogbénou. D’ailleurs, c’est celui qui a conduit de main de maître le projet de révision constitutionnelle rejeté par le parlement. Selon la haute juridiction, l’éminent professeur de droit, Joseph Djogbénou a méconnu la constitution en son article 54, en cumulant son poste de ministre de la justice à celui d’enseignant à l’Université d’Abomey-Calavi.

Cette décision DCC 17-082 du 13 Avril 2017 de la Cour fait suite à un recours formulé par le sieur Nassara Hubert contre le Professeur Joseph Djogbénou, pour violation de l’article 54 de la constitution. A travers la décision,  les sages de la cour constitutionnelle, ont reconnu qu’en cumulant ces deux fonctions, l’Agrégé des facultés de droit, Joseph Djogbénou, a effectivement méconnu l’article 54 de la constitution. Encore un autre camouflet non seulement pour le Gouvernement devenu de plus en plus champion dans la violation du pacte social du 11 décembre 1990 mais aussi et surtout pour le Ministre le Garde des sceaux. 

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Actualisation du Plan de contingence de la commune de Cotonou : la Mairie de Cotonou anticipe la gestion des risques et catastrophes naturels

Actualisation du Plan de contingenc…

Face à l’ampleur et l’int...

Déstabilisation des partis politiques : Léonce Houngbadji accuse la «Rupture»

Déstabilisation des partis politiqu…

Invité ce mardi 04 juille...

Vérification des résultats du Bepc 2017 : une enquête indépendante s'impose

Vérification des résultats du Bepc …

50,56 %. C’est le taux de...

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-2021 irréalisable : les Pta des ministères toujours dans les placards

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-…

2010 milliards de F Cfa. ...

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer est-elle devenue un organe de propagande du gouvernement ?

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer …

Depuis le 06 avril 2016, ...

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov : l’Arcep opère dans l’illégalité absolue

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov :…

Les condamnations de l’Au...

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend hommage à l’agrégé Amoussouga

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend…

Message de compassion de ...

Financement du budget 2017 et du Pag : incapacité confirmée du gouvernement à mobiliser les ressources

Financement du budget 2017 et du Pa…

Le Ministre d'Etat chargé...

Pvi : la preuve que Talon homme d’affaires est toujours en relation d’affaires avec l’Etat béninois qu’il dirige

Pvi : la preuve que Talon homme d’a…

Les preuves ne manquent p...

29ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat de l’UA : Talon encore absent en Ethiopie, le Bénin isolé

29ème sommet ordinaire des Chefs d’…

Le chef de l’Etat béninoi...

Prev Next