Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Assurance pour le renforcement du capital humain : du pipo pour endormir les Béninois
Menu
RSS

Assurance pour le renforcement du capital humain : du pipo pour endormir les Béninois

Assurance pour le renforcement du capital humain : du pipo pour endormir les Béninois

313.000.000.000 F CFA. C’est le coût total de la mise en œuvre du projet Assurance pour le Renforcement du Capital Humain (ARCP) sur la période 2017-2021. C’est la réponse du Gouvernement à l’opposition qui lui demande depuis des mois de mettre en œuvre des mesures sociales concrètes en faveur des populations, afin d’alléger leur souffrance.

Le projet adopté en conseil des ministres le 03 mai 2017 vise à accroître la capacité et l’accès des béninois, notamment les plus démunis, aux services sociaux de base, ainsi qu’aux opportunités économiques de façon durable. Mais le compte rendu de ce conseil des ministres ne donne aucune information sur la mobilisation des ressources et surtout la phase active dudit projet.

Faut-il le rappeler, le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) 2016-2017 est évalué à plus de 9000 milliards de F CFA. Le budget 2017 est chiffré à 2010 milliards de F CFA. C’est un secret de polichinelle que le Gouvernement a actuellement du mal à mobiliser les ressources tant au plan national qu’au plan international. Pour faire face aujourd’hui aux dépenses de souveraineté, il est obligé de faire des acrobaties, les caisses de l’Etat étant vide (d’où le recours récursif aux marchés financiers, bons de trésor…) : les recettes sont en baisse, les PTA des ministères, sociétés et offices d’Etat sont en souffrance.

Si déjà il y a cette difficulté visible à trouver les moyens, par quelle alchimie le Gouvernement va-t-il trouver les 313 milliards de F CFA pour financer les trois composantes de son projet social ? C’est là toute la question. Car, il ne sert à rien d’annoncer des montants exorbitants pour aveugler les populations et tenter de faire taire les voix critiques qui demandent plus de social. Penser aux pauvres en sortant un programme social est une très bonne chose. Mais le Gouvernement ferait mieux de s’assurer de la disponibilité des fonds avant de les annoncer, ne serait-ce que pour la phase 2017. De toutes les façons, le bilan se fera.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Actualisation du Plan de contingence de la commune de Cotonou : la Mairie de Cotonou anticipe la gestion des risques et catastrophes naturels

Actualisation du Plan de contingenc…

Face à l’ampleur et l’int...

Déstabilisation des partis politiques : Léonce Houngbadji accuse la «Rupture»

Déstabilisation des partis politiqu…

Invité ce mardi 04 juille...

Vérification des résultats du Bepc 2017 : une enquête indépendante s'impose

Vérification des résultats du Bepc …

50,56 %. C’est le taux de...

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-2021 irréalisable : les Pta des ministères toujours dans les placards

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-…

2010 milliards de F Cfa. ...

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer est-elle devenue un organe de propagande du gouvernement ?

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer …

Depuis le 06 avril 2016, ...

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov : l’Arcep opère dans l’illégalité absolue

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov :…

Les condamnations de l’Au...

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend hommage à l’agrégé Amoussouga

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend…

Message de compassion de ...

Financement du budget 2017 et du Pag : incapacité confirmée du gouvernement à mobiliser les ressources

Financement du budget 2017 et du Pa…

Le Ministre d'Etat chargé...

Pvi : la preuve que Talon homme d’affaires est toujours en relation d’affaires avec l’Etat béninois qu’il dirige

Pvi : la preuve que Talon homme d’a…

Les preuves ne manquent p...

29ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat de l’UA : Talon encore absent en Ethiopie, le Bénin isolé

29ème sommet ordinaire des Chefs d’…

Le chef de l’Etat béninoi...

Prev Next