Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
«Nous n’avons pas de bons rapports avec la mairie de Cotonou» : un président ne devrait pas dire ça...
Menu
RSS

«Nous n’avons pas de bons rapports avec la mairie de Cotonou» : un président ne devrait pas dire ça...

«Nous n’avons pas de bons rapports avec la mairie de Cotonou» : un président ne devrait pas dire ça...

Le Chef de l’Etat et son Gouvernement continuent de violer les textes qui régissent la décentralisation au Bénin. Les prérogatives des mairies sont dépouillées, à vive à l’allure, au vu et au su de l’Ancb. Un délai d’une semaine est donné aux maires de Cotonou,Abomey-Calavi, Sèmè-Podji, Ouidah et Porto-Novo pour la signature de la convention cadre de partenariat entre l’Etat et les communes. Patrice Talon n’a pas fait de cadeau à la mairie de Cotonou. Il a dit des choses graves qu’un président de la République ne devrait pas dire. Ses propos sont belliqueux.

 

Les déclarations du chef de l'État n'en finissent plus de provoquer des réactions hostiles. Sur les réseaux sociaux, plusieurs Béninois et même des étrangers jugent ses propos «dangereux et injustes». Ils l'accusent de diminuer la fonction présidentielle et d’utiliser sa position actuelle pour «régler ses comptes politiques, afin d’anéantir ses adversaires». Depuis quand un chef de l’Etat s’intéresse à la gestion des ordures dans nos communes et municipalités ? N’y a-t-il pas d’autres priorités dans le fameux PAG ? De quoi s’agit-il, en réalité ?

Vendredi dernier, en effet, le chef de l’Etat a rencontré les maires et les conseils municipaux et communaux des villes du Grand-Nokoué (Cotonou, Abomey -Calavi, Sèmè-Podji, Ouidah, Porto-Novo). Au menu, les questions de développement, notamment la mise en place du système intégré de gestion des déchets ménagers sur le Grand-Nokoué; la mise en œuvre du Plan Directeur d'Assainissement Pluvial de Cotonou, le projet «Asphaltage» aménagement et assainissement de voiries urbaines et le projet de construction et de réhabilitation des marchés des villes du Grand-Nokoué.

Le Président de la République a profité de cette occasion pour régler ses comptes avec le maire de Cotonou. Patrice Talon n’est pas allé du dos de la cuillère pour tirer sur Léhady V. Soglo. «Monsieur le maire, je ne pense pas que nous soyons en divergence pour ce qui concerne les marchés en attente et en souffrance de signature pour les ordures de Cotonou», a-t-il déclaré, d’entrée de jeu. Mais très tôt, il a enfoncé le clou : «Ce n’est pas notre faute, mais nous n’avons pas de bons rapports avec la mairie de Cotonou».

Le Chef de l’Etat, s’immisçant dans la gestion des communes et municipalités, va jusqu’à donner des injonctions fermes aux maires pour qu’ils ne signent plus des contrats à long terme avec les prestataires qui s’occupent de la gestion des ordures. «Il faut que le maire soit prévenu que vous devrez faire des contrats de courte durée, 3 mois ou 6 mois renouvelable. L’avis d’appel d’offres sera lancé mi-juin», a-t-il déclaré.

Le comble, le Chef de l’Etat a invité les maires à prendre connaissance de la convention cadre relative à la mise en place du partenariat entre l'Etat et les communes du Grand-Nokoué, à y apporter leurs amendements afin que ladite convention soit rapidement signée. Un délai d’une semaine leur a été donné. Quel travail sérieux peut-il se faire en une semaine ? Les maires auront-ils le temps de convoquer leurs conseils communaux et municipaux, conformément à la loi, pour avoir leur approbation ? Qu’est-ce qui fait courir le Gouvernement ? Ces questions méritent bien d’être posées au regard de la précipitation avec laquelle il conduit un dossier, qui, en réalité, ne le regarde pas.

C’est vraiment belliqueux de la part de celui qui devrait agir en bon père de famille, en bon père de la nation de s’adresser ainsi à des élus. En tout cas, le maire de Ouidah, Séverin Adjovi, l’a prévenu : «Il ne faut pas que les textes de la décentralisation soient violés dans la concrétisation de ces projets».

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Actualisation du Plan de contingence de la commune de Cotonou : la Mairie de Cotonou anticipe la gestion des risques et catastrophes naturels

Actualisation du Plan de contingenc…

Face à l’ampleur et l’int...

Déstabilisation des partis politiques : Léonce Houngbadji accuse la «Rupture»

Déstabilisation des partis politiqu…

Invité ce mardi 04 juille...

Vérification des résultats du Bepc 2017 : une enquête indépendante s'impose

Vérification des résultats du Bepc …

50,56 %. C’est le taux de...

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-2021 irréalisable : les Pta des ministères toujours dans les placards

Budget 2017 irréaliste et Pag 2016-…

2010 milliards de F Cfa. ...

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer est-elle devenue un organe de propagande du gouvernement ?

Veille citoyenne au Bénin : Alcrer …

Depuis le 06 avril 2016, ...

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov : l’Arcep opère dans l’illégalité absolue

Sanctions contre Mtn, Glo et Moov :…

Les condamnations de l’Au...

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend hommage à l’agrégé Amoussouga

Deuil à l’UAC : Ibrahim Salami rend…

Message de compassion de ...

Financement du budget 2017 et du Pag : incapacité confirmée du gouvernement à mobiliser les ressources

Financement du budget 2017 et du Pa…

Le Ministre d'Etat chargé...

Pvi : la preuve que Talon homme d’affaires est toujours en relation d’affaires avec l’Etat béninois qu’il dirige

Pvi : la preuve que Talon homme d’a…

Les preuves ne manquent p...

29ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat de l’UA : Talon encore absent en Ethiopie, le Bénin isolé

29ème sommet ordinaire des Chefs d’…

Le chef de l’Etat béninoi...

Prev Next