Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Interdiction du congrès du Psd par la justice : l’aile Golou dénonce les motifs fallacieux de Bruno Amoussou
Menu
RSS

Interdiction du congrès du Psd par la justice : l’aile Golou dénonce les motifs fallacieux de Bruno Amoussou

Interdiction du congrès du Psd par la justice : l’aile Golou dénonce les motifs fallacieux de Bruno Amoussou

La crise au sein du Parti social-démocrate (Psd) prend une tournure inquiétante depuis l’interdiction du congrès prévu pour le week-end dernier par la justice. Ceci, fait suite à une requête du Président d’honneur du Parti, Bruno Amoussou. Une situation qui a fait réagir le camp du Président Emmanuel Golou. A travers une sortie médiatique tenue à Cotonou, le samedi 1er juillet dernier, les conférenciers ont dénoncé les motifs fallacieux du Président Bruno Amoussou sur les prétendus risques de trouble à l’ordre public

Dans sa déclaration lue à la presse, le Conférencier principal Casimir Sossou a donné les vraies raisons de la crise qui secoue depuis quelques mois déjà le Parti Social-Démocrate. Cette crise n’est pas liée à son orientation politique et idéologique mais à des querelles de personnes, dira le Secrétaire général par intérim du Psd qui indique que tout était fin prêt pour la tenue effective des assises du congrès extraordinaire. Mais contre toute attente, souligne-t-il, une ordonnance d’interdiction de tenue de congrès du président du tribunal de première instance première classe de Cotonou a été notifiée au Président Emmanuel Golou,  le 29 juin 2017 aux environs de 19 heures. «En effet, Monsieur  Bruno Amoussou se prévalant de la qualité de Président du PSD, a saisi le tribunal aux fins d’interdire la tenue du congrès extraordinaire organisé par le Bureau Exécutif National du Parti au motif fallacieux que la mésintelligence générale entre les instances du parti et les militants est susceptible de troubler l’ordre public et social», s’est –il indigné.Cette interdiction, selon lui, est intervenue parce que la vigilance du président du tribunal a été trompée par la ruse et la malhonnêteté du requérant, sur les prétendus risques de trouble à l’ordre public. Alors que toutes les formalités administratives vis-à-vis des autorités municipales et policières ont été remplies par les organisateurs pour une parfaite réussite du congrès.

Le camp Golou met en garde les frondeurs

Selon Casimir Sossou, le président Emmanuel Golou reste et demeure le Président en exercice du Parti Social-Démocrate (PSD). Ainsi, les actes issus du conseil national du 23 juin dernier, «sont nuls et non avenus».Il met en garde tous ceux qui agiraient au nom et pour le compte du parti sans l’autorisation du Président Emmanuel Golou. «…quiconque agirait au nom et pour le compte du parti sans en avoir reçu mandat du président Emmanuel Golou ferait l’objet de poursuites judiciaires», a-t-il insisté. Tout en prenant acte de l’ordonnance d’interdiction du congrès et en reportant sine die la tenue dudit congrès, les conférenciers restent confiants en la justice de leur pays pour le triomphe de la vérité.

17 Commentaires

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Mise en œuvre des opérations portuaires : comment Olivier Boko et Bénin Control se substituent à la douane béninoise

Mise en œuvre des opérations portua…

Le Commandant Charles Sac...

Géant sit-in au Ministère de la santé, ce jour : pour dire ‘’NON’’ à la privatisation du secteur sanitaire

Géant sit-in au Ministère de la san…

Les professionnels de la ...

Opération coup de poing de la compagnie de gendarmerie d’Allada : 73 individus arrêtés, 5 ghettos détruits et 19 motos saisies

Opération coup de poing de la compa…

73 individus appréhendés ...

Baisse du budget de l’Etat gestion 2018 : Mathias Hounkpè exige des explications de la part du gouvernement

Baisse du budget de l’Etat gestion …

L’émission sociopolitique...

Publication tapageuse de l’audit contestable du FNM : les clarifications convaincantes qui clouent le bec au gouvernement

Publication tapageuse de l’audit co…

Le 02 août 2017, le Minis...

Pèlerinage de Dassa-Zoumè : l’appel de Sacca Lafia aux conducteurs et pèlerins

Pèlerinage de Dassa-Zoumè : l’appel…

Le Ministre de l’Intérieu...

Vérification de la gestion de l’ancien régime : les règles élémentaires en matière d’audits bafouées

Vérification de la gestion de l’anc…

L’audit est perçu comme u...

Gré à gré tous azimuts et accaparement du patrimoine national : le Fmi et la Banque mondiale doivent prendre leurs responsabilités

Gré à gré tous azimuts et accaparem…

Depuis le 6 avril 2016, l...

Simple formation d’agents dans un service de l’Etat : un milliard décaissé au trésor public début août

Simple formation d’agents dans un s…

Ce qui se passe au trésor...

Concours frauduleux à la Cnss : A quand des sanctions appropriées contre les fautifs ?

Concours frauduleux à la Cnss : A q…

A quand la sanction à l'e...

Prev Next