Notice: Array to string conversion in /home/notrvoix/public_html/includes/defines.php on line 25
Dilapidation des fonds publics dans la vulgarisation du PAG : le PLP invite le gouvernement à se concentrer sur les priorités des Béninois
Menu
RSS

Dilapidation des fonds publics dans la vulgarisation du PAG : le PLP invite le gouvernement à se concentrer sur les priorités des Béninois

Dilapidation des fonds publics dans la vulgarisation du PAG : le PLP invite le gouvernement à se concentrer sur les priorités des Béninois

Le 22 juillet dernier, une délégation du gouvernement béninois s’est rendue à Paris pour échanger avec les compatriotes de la diaspora sur le programme d’actions du gouvernement. La délégation était composée notamment du ministre de la justice, Joseph Djogbénou, et de son homologue du cadre de vie, José Tonato. Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, le Parti pour la Libération du Peuple (PLP) a indiqué que cette rencontre était inopportune. «Les milliards de F Cfa dépensés pour les tournées dans nos communes et à l’étranger pour vulgariser un PAG irréaliste et irréalisable pourraient servir à construire des hôpitaux, des salles de classe, des marchés, des forages pour apporter l’eau potable aux populations, renforcer le programme de microcrédits aux plus pauvres, soutenir les jeunes entrepreneurs et dédommager les sinistrés des opérations de déguerpissements sauvages» lit-on dans ledit communiqué de presse en date du 20 juillet 2017.

 

 

 

Communiqué de presse

 

20-07-17 : Le 22 juillet 2017, une délégation du Gouvernement béninois conduite par le Ministre d’Etat chargédu Plan et duDéveloppement, Abdoulaye Bio Tchané, et son homologue de la Justice, Joseph Djogbénou, se rendra à Paris, en France, pour «vulgariser le Programme d’Actions du Gouvernement» (PAG).

Le Parti pour la Libération du Peuple (PLP) s’interroge sur l’opportunité d’une telle démarche pendant que la grande maternité de Cotonou manque des outils essentiels pour fonctionner convenablement.

Les milliards de F Cfa dépensés pour les tournées dans nos communes et à l’étranger pour vulgariser un PAG irréaliste et irréalisable pourraient servir à construire des hôpitaux, des salles de classe, des marchés, des forages pour apporter l’eau potable aux populations, renforcer le programme de microcrédits aux plus pauvres, soutenir les jeunes entrepreneurs et dédommager les sinistrés des opérations de déguerpissements sauvages.

C’est un secret de Polichinelle que depuis son lancement officiel au cours d’un show médiatique à l’américaine, qui a coûté très cher au trésor public, le vendredi 16 décembre 2016 à Cotonou, force est de constater qu’aucune des actions phares annoncées dans le PAG n’a été mise en œuvre.

Les difficultés de mobilisation des ressources pour financer les actions prévues sont perceptibles. Résultat : Les membres du Gouvernement se perdent, paniquent, cafouillent et s’embrouillent. Le Gouvernement tourne en rond, les ministres s’ennuient, les Plans de travail annuels des ministères et structures sous tutelle sont toujours dans les tiroirs. Et pendant ce temps, la misère, la pauvreté, le chômage et la précarité montent d’un cran.

La chronique du mandat de Monsieur Patrice Talon est noyée dans la mal gouvernance, la corruption, l’impunité, les marchés gré à gré illégaux, le népotisme, la dictature, l’écrasement des faibles, le chantage politique, les conflits d’intérêts, l’instrumentalisation des institutions de la République et l’isolement du Bénin sur la scène régionale, continentale et internationale.

La présidence de Monsieur Patrice Talon est le symbole de l’échec des politiques néolibérales (la disparition progressive du secteur public au profit du privé) qui sont politiquement dangereuses, économiquement inefficaces et socialement désastreuses. Ces politiques mises en œuvre depuis 15 mois ont créé l’accroissement des inégalités sociales et la précarité; un frein au développement économique de notre pays. Du coup, l’Etat-providence est démantelé, occasionnant une crise économique sans précédent et une grande fracture sociale, dans le seul but de protéger les intérêts égoïstes et inavoués du clan au pouvoir.

La rencontre de Paris pour empoisonner et distraire les compatriotes de la diaspora est une provocation de plus du régime du «Nouveau Départ».

Face à cette situation, le PLP appelle les Béninois de la diaspora à une plus grande mobilisation dans leurs pays de résidence respectifs et à la vigilance, afin de dénoncer les dérives autoritaires et la navigation à vue d’un pouvoir politique rongé par l’ambition et la volonté de capter tous les pouvoirs de la République.

Seule la lutte paie.

 

Le Président,

 

Léonce HOUNGBADJI

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Mise en œuvre des opérations portuaires : comment Olivier Boko et Bénin Control se substituent à la douane béninoise

Mise en œuvre des opérations portua…

Le Commandant Charles Sac...

Géant sit-in au Ministère de la santé, ce jour : pour dire ‘’NON’’ à la privatisation du secteur sanitaire

Géant sit-in au Ministère de la san…

Les professionnels de la ...

Opération coup de poing de la compagnie de gendarmerie d’Allada : 73 individus arrêtés, 5 ghettos détruits et 19 motos saisies

Opération coup de poing de la compa…

73 individus appréhendés ...

Baisse du budget de l’Etat gestion 2018 : Mathias Hounkpè exige des explications de la part du gouvernement

Baisse du budget de l’Etat gestion …

L’émission sociopolitique...

Publication tapageuse de l’audit contestable du FNM : les clarifications convaincantes qui clouent le bec au gouvernement

Publication tapageuse de l’audit co…

Le 02 août 2017, le Minis...

Pèlerinage de Dassa-Zoumè : l’appel de Sacca Lafia aux conducteurs et pèlerins

Pèlerinage de Dassa-Zoumè : l’appel…

Le Ministre de l’Intérieu...

Vérification de la gestion de l’ancien régime : les règles élémentaires en matière d’audits bafouées

Vérification de la gestion de l’anc…

L’audit est perçu comme u...

Gré à gré tous azimuts et accaparement du patrimoine national : le Fmi et la Banque mondiale doivent prendre leurs responsabilités

Gré à gré tous azimuts et accaparem…

Depuis le 6 avril 2016, l...

Simple formation d’agents dans un service de l’Etat : un milliard décaissé au trésor public début août

Simple formation d’agents dans un s…

Ce qui se passe au trésor...

Concours frauduleux à la Cnss : A quand des sanctions appropriées contre les fautifs ?

Concours frauduleux à la Cnss : A q…

A quand la sanction à l'e...

Prev Next