Menu
RSS

Dilapidation des fonds publics dans la vulgarisation du PAG : le PLP invite le gouvernement à se concentrer sur les priorités des Béninois

Dilapidation des fonds publics dans la vulgarisation du PAG : le PLP invite le gouvernement à se concentrer sur les priorités des Béninois

Le 22 juillet dernier, une délégation du gouvernement béninois s’est rendue à Paris pour échanger avec les compatriotes de la diaspora sur le programme d’actions du gouvernement. La délégation était composée notamment du ministre de la justice, Joseph Djogbénou, et de son homologue du cadre de vie, José Tonato. Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, le Parti pour la Libération du Peuple (PLP) a indiqué que cette rencontre était inopportune. «Les milliards de F Cfa dépensés pour les tournées dans nos communes et à l’étranger pour vulgariser un PAG irréaliste et irréalisable pourraient servir à construire des hôpitaux, des salles de classe, des marchés, des forages pour apporter l’eau potable aux populations, renforcer le programme de microcrédits aux plus pauvres, soutenir les jeunes entrepreneurs et dédommager les sinistrés des opérations de déguerpissements sauvages» lit-on dans ledit communiqué de presse en date du 20 juillet 2017.

 

 

 

Communiqué de presse

 

20-07-17 : Le 22 juillet 2017, une délégation du Gouvernement béninois conduite par le Ministre d’Etat chargédu Plan et duDéveloppement, Abdoulaye Bio Tchané, et son homologue de la Justice, Joseph Djogbénou, se rendra à Paris, en France, pour «vulgariser le Programme d’Actions du Gouvernement» (PAG).

Le Parti pour la Libération du Peuple (PLP) s’interroge sur l’opportunité d’une telle démarche pendant que la grande maternité de Cotonou manque des outils essentiels pour fonctionner convenablement.

Les milliards de F Cfa dépensés pour les tournées dans nos communes et à l’étranger pour vulgariser un PAG irréaliste et irréalisable pourraient servir à construire des hôpitaux, des salles de classe, des marchés, des forages pour apporter l’eau potable aux populations, renforcer le programme de microcrédits aux plus pauvres, soutenir les jeunes entrepreneurs et dédommager les sinistrés des opérations de déguerpissements sauvages.

C’est un secret de Polichinelle que depuis son lancement officiel au cours d’un show médiatique à l’américaine, qui a coûté très cher au trésor public, le vendredi 16 décembre 2016 à Cotonou, force est de constater qu’aucune des actions phares annoncées dans le PAG n’a été mise en œuvre.

Les difficultés de mobilisation des ressources pour financer les actions prévues sont perceptibles. Résultat : Les membres du Gouvernement se perdent, paniquent, cafouillent et s’embrouillent. Le Gouvernement tourne en rond, les ministres s’ennuient, les Plans de travail annuels des ministères et structures sous tutelle sont toujours dans les tiroirs. Et pendant ce temps, la misère, la pauvreté, le chômage et la précarité montent d’un cran.

La chronique du mandat de Monsieur Patrice Talon est noyée dans la mal gouvernance, la corruption, l’impunité, les marchés gré à gré illégaux, le népotisme, la dictature, l’écrasement des faibles, le chantage politique, les conflits d’intérêts, l’instrumentalisation des institutions de la République et l’isolement du Bénin sur la scène régionale, continentale et internationale.

La présidence de Monsieur Patrice Talon est le symbole de l’échec des politiques néolibérales (la disparition progressive du secteur public au profit du privé) qui sont politiquement dangereuses, économiquement inefficaces et socialement désastreuses. Ces politiques mises en œuvre depuis 15 mois ont créé l’accroissement des inégalités sociales et la précarité; un frein au développement économique de notre pays. Du coup, l’Etat-providence est démantelé, occasionnant une crise économique sans précédent et une grande fracture sociale, dans le seul but de protéger les intérêts égoïstes et inavoués du clan au pouvoir.

La rencontre de Paris pour empoisonner et distraire les compatriotes de la diaspora est une provocation de plus du régime du «Nouveau Départ».

Face à cette situation, le PLP appelle les Béninois de la diaspora à une plus grande mobilisation dans leurs pays de résidence respectifs et à la vigilance, afin de dénoncer les dérives autoritaires et la navigation à vue d’un pouvoir politique rongé par l’ambition et la volonté de capter tous les pouvoirs de la République.

Seule la lutte paie.

 

Le Président,

 

Léonce HOUNGBADJI

1 Commentaire

  • RonZefe
    RonZefe samedi 23 septembre 2017 13:18 Lien vers le commentaire

    I Need Viagra Overnight Delivery Canada cialis buy online Silagra Online Uk Viagra Kaufen Holland Apotheke Buy now isotretinoin claravis

    Rapporter

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Borgou : la Plate-forme de communication du réseau national des artisans du Bénin installée à Parakou

Borgou : la Plate-forme de communic…

Lentement mais surement, ...

Agression contre la liberté d’expression au Bénin : le FSP condamne avec la plus grande fermeté les perturbations des émissions de Soleil FM

Agression contre la liberté d’expre…

La radio Soleil Fm qui n'...

Destruction des acquis sociaux : centrales syndicales et travailleurs dans les rues de Cotonou, ce jour

Destruction des acquis sociaux : ce…

Les travailleurs de tous ...

Grogne à la Justice : la grève des travailleurs largement suivie

Grogne à la Justice : la grève des …

Comme annoncée depuis que...

Remise en cause des acquis sociaux et démocratiques : les centrales syndicales dans les rues de Cotonou, vendredi prochain

Remise en cause des acquis sociaux …

Face à la situation socio...

Appels à candidature aux hautes fonctions étatiques : un gros mensonge d’Etat, Pascal Koupaki mis à nu

Appels à candidature aux hautes fon…

«(…) Au plus tard à la fi...

Obtention d'un marché de cartes d'identité : le groupe Safran condamné à Paris pour corruption active d'agents publics étrangers au Nigéria

Obtention d'un marché de cartes d'i…

Le groupe d'aéronautique ...

Face à l’entêtement du Gouvernement : le secteur judiciaire paralysé les 18 et 19 octobre 2017

Face à l’entêtement du Gouvernement…

Une nouvelle paralysie du...

Jardin public de Fifadji et placette du Dalot de calvaire de Fidjrossè : le concessionnaire prend possession des lieux, Gnonlonfoun plaide pour la bonne gestion des infrastructures

Jardin public de Fifadji et placett…

Le jardin public de Fifad...

Lutte contre le tabagisme au Bénin : les étudiants de l’UAC sensibilisés sur les méfaits du tabac

Lutte contre le tabagisme au Bénin …

L’amphithéâtre Idriss Deb...

Prev Next