Menu
RSS

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Sodéco, Pvi, Cncb, groupes électrogènes, Icc services, machines agricoles, Maria-Gléta, siège parlement… : Patrice Talon ferme les yeux sur ses crimes économiques

Machines agricoles à Maria-Gléta, en passant par Sodéco, Pvi-Ng, Icc services, Cen-Sad, nouveau siège de l’Assemblée nationale et consorts, les révélations des documents qui circulent dans la presse et sur les réseaux sociaux sont les dernières en date d’une série d’affaires qui agitent la République. Il s’agit des plus grands scandales financiers de l’histoire démocratique du Bénin. Ils éclaboussent le monde politique et économique et portent sur des centaines de milliards de F CFA. Plusieurs hommes politiques et opérateurs économiques, tapis dans l’entourage immédiat du chef de l’Etat, Patrice Talon, sont impliqués dans ces affaires. Ils sont tous dans la «rupture», le «nouveau départ», le «Bénin révélé» et le «Bénin en route». Certains ont même l'outrecuidance de donner des leçons de morale et de gouvernance, parce qu’ils bénéficient du silence du gouvernement Talon et surtout de sa protection.

On se rappelle comme si c’était hier des dénonciations du député Janvier Yahouédéou concernant l’affaire des machines agricoles. Mais aujourd’hui, on observe un silence radio de sa part. Résultat : Machines agricoles, Maria-Gléta, Sodéco, Pvi-Ng, Icc services et consorts, nouveau siège de l’Assemblée nationale… sont noyées. On en parle plus. Bien au contraire, d’autres scandales sont crées pour renforcer la liste : coton, port, aéroport, acajou, transports, voyages officiels, Sbee, Cnhu, Sonapra, Bmi, Cncb, réfection présidence de la République…

Le comble est au niveau de la Sodéco. L’Etat béninois est actionnaire dans cette société. Mais depuis sa création, aucun état des lieux n’a été fait. L’Etat n’a rien gagné, pas un franc ne lui a été transféré.

Pour désamorcer les polémiques, un audit indépendant de toutes ces affaires s’impose pour situer les responsabilités.

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Pascal Todjinou sur Soleil Fm : «Je n’ai jamais vécu ce que je vis aujourd’hui. Ce que je vis sort de l’ordinaire»

Pascal Todjinou sur Soleil Fm : «Je…

L’ancien Secrétaire génér...

Ravip-Safran : Le FSP face à la presse jeudi prochain

Ravip-Safran : Le FSP face à la pre…

Communiqué de presse du F...

Marche de la colère contre la destruction des acquis sociaux et démocratiques : les 7 organisations syndicales unies pour sauver les travailleurs et le peuple

Marche de la colère contre la destr…

Les rues de Cotonou étaie...

Perturbations récursives des émissions de Soleil Fm : que cache le silence de la Haac et du gouvernement ?

Perturbations récursives des émissi…

La radio Soleil Fm qui n'...

Gouvernance de mépris : les agents de la justice durcissent le ton, la grève passe de 48h à 72h

Gouvernance de mépris : les agents …

Le mouvement de débrayage...

Colère d’Olusegun Obasanjo dans Jeune Afrique : «Talon a fait du Bénin et du Nigeria de véritables dépotoirs»

Colère d’Olusegun Obasanjo dans Jeu…

Dans une interview accord...

Borgou : la Plate-forme de communication du réseau national des artisans du Bénin installée à Parakou

Borgou : la Plate-forme de communic…

Lentement mais surement, ...

Agression contre la liberté d’expression au Bénin : le FSP condamne avec la plus grande fermeté les perturbations des émissions de Soleil FM

Agression contre la liberté d’expre…

La radio Soleil Fm qui n'...

Destruction des acquis sociaux : centrales syndicales et travailleurs dans les rues de Cotonou, ce jour

Destruction des acquis sociaux : ce…

Les travailleurs de tous ...

Grogne à la Justice : la grève des travailleurs largement suivie

Grogne à la Justice : la grève des …

Comme annoncée depuis que...

Prev Next