Menu
RSS

Assemblée nationale : le FSP soutient la déclaration de la minorité parlementaire

Assemblée nationale : le FSP soutient la déclaration de la minorité parlementaire

Communiqué de presse du Front pour le Sursaut Patriotique

 

 

Le 28 septembre 2017, les députés de la minorité parlementaire ont fait une importante déclaration au sein de l’hémicycle et en présence d’Adrien HOUNGBEDJI, Président de l’Assemblée Nationale. La minorité parlementaire, c’est ce groupe de députés qui, ayant rejoint le peuple dans son combat contre la révision de la Constitution, a empêché le président Patrice Talon, de constitutionnaliser dans notre loi fondamentale, ses dérives autocratiques.  Dans cette déclaration, ces députés ont dépeint un tableau d’une réalité poignante sur les maux dont souffre le peuple béninois, les pratiques mafieuses du pouvoir de Patrice Talon, le non respect des décisions des organes de contre-pouvoir ou la vassalisation pure et simple de certains, comme l’Assemblée Nationale, qui est devenue une caisse de résonnance de l’exécutif avec la mise sur pied d’un bloc dit de la majorité parlementaire qui est devenue la voix de son maitre au sein de l’hémicycle.

C’est donc du sein de l’Assemblée nationale, et par la voix de députés, que le peuple se voit confirmer que la représentation nationale est devenue un jouet aux mains de Talon. C’est du sein de l’Assemblée nationale et par la voix de députés, que le peuple se voit confirmer qu’outre le Parlement et des maires, Talon adresse : « des menaces sur certains responsables d’institutions qui refusent de croire au prétendu nouveau départ ». La déclaration des députés confirme au peuple que Talon a transformé notre pays en un "Etat voyou" avec « le mépris des lois, … et l’application de lois rejetées par la Cour constitutionnelle ». Et du sein de l’Assemblée nationale et par la voix de députés, le peuple se voit confirmer le complot de trucage des prochaines élections avec un nouveau code électoral qui se peaufine en catimini. Et ce danger se confirme avec le fameux projet Ravip confié à la société Safran dont on connaît les tripatouillages (en Côte d’Ivoire et récemment au Kénya) et où le gouvernement a aligné ses ministres comme superviseurs départementaux et confirmé Arifari Bako, superviseur de triste mémoire de la Lépi, comme vice-président.

Toujours dans cette déclaration, les députés de la minorité parlementaire ont pris l’engagement de se mettre aux côtés du peuple quelles qu’en soient les conséquences.

Cette déclaration confirme la gravité de la situation politique, sociale et économique du pays et la nécessité d’une Assisse nationale pour s’y pencher.

Elle prouve que le Président Talon se trompe lourdement quand il croit qu’avec ses pratiques mafieuses, il arrivera à dompter le peuple béninois.

Le Front pour le Sursaut Patriotique, soutient fermement cette déclaration de la minorité parlementaire.

Il met en garde le pouvoir de Talon contre les intimidations et les complots tendant à attenter aux libertés et à la vie des dignes fils du Bénin.

Le Front pour le Sursaut Patriotique appelle le peuple béninois à continuer sa lutte résolue pour réunir les conditions en vue de la réunion rapide des  Etats Généraux pour la mise sur pied d’un gouvernement patriotique et de probité.

Cotonou, le 2 octobre 2017

Pour le Front pour le Sursaut Patriotique,

Jean Kokou ZOUNON

Laissez un commentaire

Retour en haut

Article récent

Pascal Todjinou sur Soleil Fm : «Je n’ai jamais vécu ce que je vis aujourd’hui. Ce que je vis sort de l’ordinaire»

Pascal Todjinou sur Soleil Fm : «Je…

L’ancien Secrétaire génér...

Ravip-Safran : Le FSP face à la presse jeudi prochain

Ravip-Safran : Le FSP face à la pre…

Communiqué de presse du F...

Marche de la colère contre la destruction des acquis sociaux et démocratiques : les 7 organisations syndicales unies pour sauver les travailleurs et le peuple

Marche de la colère contre la destr…

Les rues de Cotonou étaie...

Perturbations récursives des émissions de Soleil Fm : que cache le silence de la Haac et du gouvernement ?

Perturbations récursives des émissi…

La radio Soleil Fm qui n'...

Gouvernance de mépris : les agents de la justice durcissent le ton, la grève passe de 48h à 72h

Gouvernance de mépris : les agents …

Le mouvement de débrayage...

Colère d’Olusegun Obasanjo dans Jeune Afrique : «Talon a fait du Bénin et du Nigeria de véritables dépotoirs»

Colère d’Olusegun Obasanjo dans Jeu…

Dans une interview accord...

Borgou : la Plate-forme de communication du réseau national des artisans du Bénin installée à Parakou

Borgou : la Plate-forme de communic…

Lentement mais surement, ...

Agression contre la liberté d’expression au Bénin : le FSP condamne avec la plus grande fermeté les perturbations des émissions de Soleil FM

Agression contre la liberté d’expre…

La radio Soleil Fm qui n'...

Destruction des acquis sociaux : centrales syndicales et travailleurs dans les rues de Cotonou, ce jour

Destruction des acquis sociaux : ce…

Les travailleurs de tous ...

Grogne à la Justice : la grève des travailleurs largement suivie

Grogne à la Justice : la grève des …

Comme annoncée depuis que...

Prev Next